31/01/2007

VIN de MESSE

vin de messe

 

 

 

 

Je m’envoilette

Par dessus le coude

Du ptit vin de messe

 

Je me tapinette

Par dessous la couette

Un ptit gars du bourg

 

Je me snifette

Par dessus le miroir

En pointillé et pas en noir

 

Je me chouravette

Par dessous le manteau

Tout ce qui brille, mon trésor

 

Mais je me confesse

Par dessus

Et parfois par en dessous

6 Pater et 9 Ave

 

14:35 Écrit par Zou dans Général | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

17/01/2007

ON THE DANCE FLOOR

danseurs celluloïd

 

 

 

 

 

Pierre, rock moi

Mais me roule pas

 

Walter, valse moi

Mais ne triche pas

 

Marlow, slow moi

But just not in the snow

 

Jack, jerk moi

Mais suis pas crack

 

Dédé, rape moi

Mais me zappe pas

 

Rob, R’n B moi

Mais me déshabille pas

 

Arrmando, sals’moi

Mais me poivre pas

 

Parrein, chacha moi

Mais te sucre pas

 

John disco moi

Mais pas en trav’lo là

 

Sam bat moi

Mais pas jusqu’au coma

 

Tanguy tangue moi

Mais gîte pas

 

Fredo polk’avec moi

Mais me chope pas

 

Bob, reggae moi

Mais rate pas ça

 

Niais, java moi

Mais me scripte pas

 

A force

Sont plus là

Essaimés

Par ces « mais »

Las de ces « pas »

Et moi là

Je fais tapisserie

Au pas de croix

 

 

 

13:27 Écrit par Zou dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

12/01/2007

DAMIER

 

damier vert

 

 

 

 

 

Damier

 

Le tram s’ébroue

La rame s’envole

En face une dame

Noire

 

Noir

Le trou nous avale

La dame m’est ravie

Le bruit s’installe

 

Rails

Je ne suis plus que ça

Paupières closes

Oreilles pleines

 

Corps ballotté

Je m’abondonne

Mon cahier glisse

Je me déserte

 

Pages plages

Roulis sous les pieds

Coque coquillage

Apnée décalée

 

Le tunnel nous crache

Le siège m’éructe

La lumière hurle

Blanche

 

Blanc

Le feuillet que me rend

La dame d’en face

Au sourire ravi

11:09 Écrit par Zou dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

07/01/2007

REVEIL

Ville nuit dessin

 

 

 

 

 

Réveil

 

La nuit tombe.

Manteau sombre,

Parsemé d’enseignes hoquetantes

Escorté par le faisceau des phares.

 

Mon âme vagabonde.

Passagère clandestine,

Attirée comme un insecte

Prisonnière de tes charmes.

 

Mes poings s’égarent.

Armes vaines,

Alcoolisées de tes chants

Cueillies par les sirènes.

 

Ma mémoire vacille

Lignes de fuite

Souvenirs censurés

T’ais je fait souffrir ?

 

Je m’éveille

Crains de t’avoir défigurée

Mais tu es là 

Sans fard ni artifice

Telle que je t’aime

A l’aube naissante

Fleurissant mon été

Toi, ma ville.

17:55 Écrit par Zou dans Général | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

PANNE

Triangle

 

 

 

 

 

Panne 

 

Arrêt sur la bande d’amour urgent

Feux de détresse allumés

Panne sèche d’amant

Cœur à redémarrer

 

Jauge tendresse à zéro

Compte-calins bloqué

Mots doux coincés dans le ventilo

Changement de caresses grippé

 

Pluie sur vide déjanté

Des couples heureux me dépassent

Un coup de balai

M’essuie me glace

 

La radio faiblit

Tu m’as battue, ris

Tu ne l’emporteras pas

Au cimetière des minus, mini

 

Je voudrais mourir, j’en bave

Carcasse d’épave

Même plus de pot

Pour m’échapper, que des mots

 

La nuit m’avale

Bitu, m’aimais-tu ?

Sans doute à grands coups de Kriek

A sens unique

 

Les lueurs de l’aube m’arrachent au rétroviseur

Faut circuler ma p’tite dame, avancer

Peau lisse secours ressuscite mon coeur

Un plein bidon de tendresse en guise de PV

 

Crissement de peau

Contact illico

Voilà comment on finit mariée

Avec la maréchaussée

 

 

17:37 Écrit par Zou dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |