12/01/2007

DAMIER

 

damier vert

 

 

 

 

 

Damier

 

Le tram s’ébroue

La rame s’envole

En face une dame

Noire

 

Noir

Le trou nous avale

La dame m’est ravie

Le bruit s’installe

 

Rails

Je ne suis plus que ça

Paupières closes

Oreilles pleines

 

Corps ballotté

Je m’abondonne

Mon cahier glisse

Je me déserte

 

Pages plages

Roulis sous les pieds

Coque coquillage

Apnée décalée

 

Le tunnel nous crache

Le siège m’éructe

La lumière hurle

Blanche

 

Blanc

Le feuillet que me rend

La dame d’en face

Au sourire ravi

11:09 Écrit par Zou dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.